Pour une découverte du territoire au fil d'extraits littéraires

, / 1204 0

Anatole France

SHARE
Home Biographies Anatole France

aut_anatole_france

Anatole France (1844-1924)

Initié très tôt au culte des beaux livres, Anatole Thibault grandit entre les étagères de la librairie « France», créée par son père, grand spécialiste de la Révolution française, paysan illettré à 20 ans ! Les étals de la librairie paternelle approvisionnent le jeune Anatole en livres rares lui procurant une pensée très personnelle teintée d’ironie et de philosophie sceptique s’appuyant sur la connaissance et l’exercice du libre arbitre.

Cette passion pour les beaux livres et les idées a influencé les premiers écrits d’Anatole France qui ont été qualifiés de « dilettantes » tant ils sont éloignés de ses engagements ultérieurs. Ses vers parnassiens recueillis dans les Poèmes dorés et ses premiers écrits romanesques témoignent d’une littérature nonchalante, opposé à tout dogme. Pourtant son anticonformisme point déjà et c’est à travers sa double activité de romancier et de critique littéraire au Temps que s’exprime pleinement son art de l’ironie et d’écrivain sceptique.

Au fil de sa carrière, Anatole France se pose en défenseur de la raison contre la spiritualité et ses écrits se mêlent de plus en plus aux luttes politiques. Il s’appuie notamment sur le socialisme de Jaurès dont il devient l’ami et se rapproche de Zola. Il dévoile ainsi les contresens de l’histoire et les impostures de l’actualité dans Les opinions de M. Jérôme Coignard sur les affaires de ce temps et est le seul académicien à s’exprimer énergiquement en faveur de la révision du procès de Dreyfus en 1897.

Souvent considéré dans la première moitié de sa carrière comme dilettante, Anatole France prend un tournant décisif dans sa carrière avec l’Affaire Dreyfus. Il critiquera désormais avec verve les préjugés qui créent les injustices et les inégalités sociales. Sa foi en la République est toutefois nuancée par un esprit sceptique par lequel il interroge sa pensée et ses croyances. En 1912, il publie ce qui est considéré comme son chef d’œuvre, Les Dieux ont soif. Il y narre les épisodes de la Terreur parisienne et questionne l’idéal républicain qui opprime le libre-arbitre du citoyen par la domination de l’idéologie.

Écrivain au style limpide et élégant dont Paul Valéry disait qu’ « il sembla que l’aisance, la clarté, la simplicité revenaient sur la terre », Anatole France a été lauréat du prix Nobel de littérature en 1921. Il s’éteint en 1924 laissant derrière lui une œuvre sensible qui a marqué des générations de lecteurs.

PASSWORD RESET

LOG IN